index
Mission
Actionnaires
Structures-Organisation
Moyens d'Actions
Nos Compétences
Historique Sofide
Dirigeants Sofide
Anciens Dirigeants
Perspectives
Politique d'Intevention
Modes d'Intevention
Schéma de Financement
Documentation
Documentation
Dossiers Clients
Contacts

SOCIETE FINANCIERE
DE DEVELOPPEMENT

Moteur de Développement en République Démocratique du Congo.

 E-mail: sofide@sofide-cd.com                            Tél: +243-0990102513

BREF HISTORIQUE DE SOFIDE

 

Justification de la création de SOFIDE

 

 SOFIDE a été créée pour des raisons suivantes :

 

 

Il est important de noter que le contexte qui a prévalu à cette époque et qui a nécessité la création de SOFIDE en 1970 existe quasiment encore aujourd’hui avec même plus d’acuité dans certains de ses aspects au regard de la forte dégradation du tissu économique due aux pillages, guerres et troubles de toutes sortes survenus depuis 1991.

 

Réalisations contribution de SOFIDE à l’économie du pays.

De 1970, année de sa création à 1985, SOFIDE avait très bien fonctionné et avait réussi d’importantes performances caractérisées par une expansion croissante et un maintien positif de tous les ratios de structure et de gestion.  Cette période avait été concrétisée par des réalisations et des résultats notables notamment :

 

Difficultés connues


De 1986 à 1999, la R.D.C. avait connu une détérioration progressive et accentuée de son cadre macro-économique caractérisée par une dévaluation continuelle de sa monnaie et une inflation galopante, mettant les clients de  SOFIDE, en majorité emprunteurs en devises, en difficulté réelle pour faire face à leurs engagements.


Par ailleurs, la rupture intervenue en 1990 entre la R.D.C. et les institutions financières internationales a privé le pays et aussi SOFIDE des ressources extérieures et lignes de crédits diverses.

Cette situation a conduit à plusieurs conséquences :

 


De 1999  à 2012 la  société,  mise   sous   gestion  administrative  et strict contrôle de   la Banque  Centrale  du  Congo (entre  1999   et   2002)   a réussi  à rétablir peu  à peu des équilibres fondamentaux mais  qui  sont  restés néanmoins précaires   à   cause   du   niveau   bas   de   l’activité,    par manque  de ressources nouvelles et durables pour l’accomplissement de l’objet social.

 

SOFIDE a survécu jusqu’en 2012 grâce aux revenus locatifs des espaces loués dans ses bâtiments (60 %) et aux revenus d’un petit portefeuille constitué des prêts « besoins en fonds de roulement » faits à une clientèle fidélisée (40 %).

Sans fonds propres et privée de ressources d’emprunt, SOFIDE a échappé, durant plusieurs années, à la liquidation grâce à la volonté de ses actionnaires de référence notamment la Banque Centrale du Congo et l’Etat Congolais.

Situation actuelle

 L’Etat congolais, en sa qualité d’un des principaux actionnaires, a décidé en 2012 de donner un signal fort pour le sauvetage et la relance de la SOFIDE.

 

Le Gouvernement a injecté par conséquent 20.000.000 USD au titre d’avance-associé dans le cadre de la recapitalisation de la société.

Cette avance a permis la reprise, depuis septembre 2012, des opérations de financement à moyen terme des investissements en faveur des entreprises de la catégorie des P.M.E.

 

Des bases solides ont été posées pour cette relance et pour une continuité progressive et croissante des activités :

 


Au 31 décembre 2013, quelques indicateurs permettent de confirmer l’existence d’une structure financière saine, solide et équilibrée notamment :